Comment créer un site e-commerce qui fonctionne (et se vend) : les 5 conseils en or

blog communication

ecommerce communication

Un site de commerce électronique peut s’avérer être le meilleur investissement possible pour augmenter le chiffre d’affaires de votre entreprise. Développer une plateforme électronique pour la vente de vos produits, comme vous pouvez facilement le deviner, ne peut pas être suffisant pour générer des ventes et faire du web le premier canal commercial de votre entreprise. Pour créer un site de commerce électronique qui fonctionne, il faut avoir une méthode et une stratégie de marketing, être attentif aux aspects techniques et graphiques et être attentif aux détails, car ce sont souvent de petits facteurs qui déterminent les choix d’achat d’un utilisateur, surtout à la lumière d’un marché numérique qui est de plus en plus concurrentiel.

1. Réalisation d’une analyse sectorielle

Comme nous l’avons mentionné, le marché du Web est devenu de plus en plus concurrentiel. Avant de choisir d’investir dans la création d’un commerce électronique, il est essentiel d’effectuer une analyse préliminaire du secteur. L’étude de vos concurrents vous permet de bien comprendre votre marché et vos clients potentiels. Par exemple, si votre concurrence offre des produits similaires aux vôtres, mais à des prix que vous ne pourriez pas proposer, peut-être devriez-vous penser à une stratégie différente, en proposant d’autres types de produits ou en vous concentrant sur des créneaux de vente plus spécifiques ou encore en différenciant leur marque. L’analyse sert également à planifier un plan de dépenses, en estimant combien vous devrez investir dans le projet, quel est le rendement attendu, le temps nécessaire à la mise en œuvre et ceux nécessaires pour couvrir les coûts engagés.

2. Optimiser le site pour les moteurs de recherche

Un site Web, aussi beau soit-il graphiquement et communicativement efficace qu’il soit, n’est d’aucune utilité pour quiconque le visite. Optimiser le commerce électronique pour les moteurs de recherche par le biais d’une stratégie de référencement ciblée est le meilleur moyen d’attirer les visiteurs et d’augmenter les opportunités de vente. A partir d’une analyse lucide des mots-clés, le site doit être optimisé dans chaque partie, sans négliger les détails : le titre, la description, les différents sous-titres des pages et tout ce qui a trait à la copie SEO nécessite un travail minutieux et spécifique pour chaque catégorie et page du site. La vitesse du commerce électronique est un autre aspect à considérer : plus un site est rapide dans le téléchargement de son contenu, plus Google l’apprécie, donc il vaut mieux éviter tout élément superflu qui ne pourrait que le ralentir. Ensuite, il faudra développer une stratégie d’acquisition de liens externes, à travers des campagnes de relations publiques numériques, des collaborations avec des blogs de l’industrie, l’implication des influenceurs, en tenant compte évidemment des possibilités offertes par votre budget.

3. Prendre soin de l’expérience de l’utilisateur

Une fois le trafic canalisé vers votre e-commerce, un service capable d’accompagner l’utilisateur doit être mis en place, en prenant soin de l’expérience utilisateur dans tous ses aspects. Le site doit être facilement navigable, intuitif, vous permettant de trouver les produits que vous voulez d’une manière simple et avec le moins d’étapes possible. La structure du site doit être claire, logique, hiérarchique et linéaire. La barre de recherche doit être présente et clairement visible, intégrée à un moteur de recherche interne fonctionnel pour réduire les temps de recherche. L’organisation de l’information est un autre aspect crucial : les spécifications des produits, les prix, les évaluations sont des éléments qui guident les choix des acheteurs potentiels et doivent donc être affichés immédiatement, sans forcer l’utilisateur à explorer les pages internes pour les trouver.

ecommerce communication

4. Création d’images de qualité

La sphère émotionnelle est ce qui convainc vraiment l’utilisateur d’acheter. Créer des images de qualité, c’est transmettre des sensations positives au spectateur, rendre ses produits désirables, séduire instantanément. Même la fiche technique la plus détaillée, si elle n’est pas accompagnée d’une galerie de photos capables de montrer visuellement le produit, s’avère la plupart du temps inutile et inefficace. Confiez donc les images à des professionnels du domaine et ne vous souciez pas du coût de leur réalisation.

5. Étudier les données, revoir les stratégies

Le travail d’optimisation de votre site ne s’arrête pas même après l’achat de l’utilisateur. Pour améliorer les performances de votre e-commerce, vous ne pouvez ignorer une analyse constante des données, sur la base de laquelle seront effectués des changements techniques et commerciaux. Si, par exemple, un produit est particulièrement apprécié, il est conseillé de le mettre en valeur, par exemple en insérant une bannière sur la page d’accueil ou une diapositive dédiée aux articles les plus vendus. Si le nombre de visiteurs sur le site est plus faible que prévu, il peut être nécessaire de repenser votre stratégie SEO. Si un pourcentage supérieur à la moyenne quitte le panier à quelques pas de l’achat, peut-être que quelque chose ne fonctionne pas dans votre chemin de paiement. Le travail nécessaire à la gestion d’un site de commerce électronique ne s’arrête jamais, même si vous ne savez pas quoi faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *