Post-production vidéo : comment ça marche, les étapes les plus importantes

blog communication

communication post-production

Lors de la réalisation d’une vidéo d’entreprise, il est très important de prêter attention également à la post-production de la vidéo, c’est-à-dire à toutes les phases et stratégies qui suivent le tournage du contenu multimédia et précèdent sa livraison au client.
En fait, la réalisation d’une vidéo ne peut jamais être définie comme un art simple : il y a beaucoup de choses à considérer, de la définition du budget, à la rédaction du scénario, en passant par le choix du lieu.
Eh bien, aujourd’hui, nous avons décidé de faire un pas de plus en nous concentrant plutôt sur la dynamique de la vidéo de post-production. Comment se développent-ils ? Que se passe-t-il après la fusillade ? Allons le découvrir.

Poste-production vidéo : phase de montage

Après le tournage, la phase de montage vidéo prend immédiatement le relais, c’est-à-dire le moment où tous les plans pris par les opérateurs sous différents angles et avec autant de machines différentes sont condensés. Il ne s’agit évidemment pas d’un film de deux heures, mais d’une vidéo de 2 minutes maximum : pour cette raison, la phase de montage est un travail à réaliser avec le plus grand soin. Ici, vous choisissez ce que vous voulez garder et ce que vous voulez couper à l’avantage de la narration et de la facilité d’utilisation de la vidéo que vous voulez obtenir.

video conseil communication

Post-production vidéo : sonorisation

Un élément essentiel d’une vidéo d’entreprise ne peut être que le son, c’est-à-dire la base musicale utilisée en arrière-plan pour raconter la vidéo. C’est à ce moment que vous choisissez les effets sonores, les bases musicales ou les chansons en général, utiles pour rendre la vidéo plus engageante et évocatrice. Le choix de la base n’est jamais le fruit du hasard : cela peut vraiment influencer le résultat final du produit, tant en positif qu’en négatif. Un exemple ? Une belle vidéo d’entreprise ne peut pas être accompagnée d’un film d’horreur dérangeant : les images et la musique sembleraient presque discordantes. Il est important que la composante sonore soit toujours choisie en fonction de la narration de la vidéo, pour un produit cohérent et homogène.

Post-production vidéo : utiliser des effets spéciaux (si désiré)

Actuellement, les effets spéciaux dominent vraiment lorsque vous faites une vidéo d’entreprise. Un exemple ? Stop Motion, une technique basée sur l’utilisation d’une série d’images d’un objet mises en séquence pour le rendre presque animé. Ou la Correction des couleurs, une sorte de modification des nuances d’un plan, pour donner à l’environnement une certaine caractéristique et une atmosphère particulière. Bref, comme vous pouvez le voir, il y a un certain nombre d’astuces très utiles pour faire une vidéo ainsi qu’une belle, vraiment prête à l’emploi. Il vous suffit de choisir celui qui convient parfaitement à votre produit multimédia d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *